hivernage moto

Comment préparer l’hivernage de sa moto ?

Le stockage de la moto est un préalable nécessaire à l’arrivée de l’hiver. Pour la sécurité de votre moto, le stockage doit respecter certains principes et se faire dans certaines conditions.

Bien au sec

En premier lieu, il est important que l’emplacement de la moto soit sec et à l’abri des intempéries. Mieux, vous pouvez recouvrir votre moto à l’intérieur de cet emplacement, à l’aide d’une housse non-hermétique, afin d’éviter que par les ouvrants, la peinture et les plastiques de votre moto soient affectés.
Une simple couverture en coton pourrait aussi suffire. Mais avant tout ceci, vous devez laver votre moto, dans les instants qui précèdent le stockage.

Protéger le moteur

De même, un moteur qui ne fonctionne pas provoque des acides dans l’huile ; or, ces acides sont très corrosifs, et ont des effets néfastes sur votre moteur.
Il importe donc d’effectuer la vidange de la moto avant de la stocker. Pour ce qui est du niveau du carburant, vous avez le choix entre faire le plein et vider le réservoir.
Il est conseillé d’utiliser un produit anticorrosion soluble dans l’essence, pour pulvériser l’intérieur du réservoir, si le stockage doit durer plus de trois mois. Lorsque votre moto est à injection électronique, il vaut mieux faire le plein du réservoir avant de la stocker.

Démonter la batterie

En ce qui concerne la batterie de la moto, il faut la débrancher et la maintenir dans un endroit sec ; si possible, il faut rajouter de l’eau distillée dans les cellules où le niveau est faible, surtout pour les batteries conventionnelles.
Graissez ensuite la chaîne de votre moto, en ayant pris le soin de vérifier en amont qu’elle est sèche et propre, au risque de l’endommager si elle est mouillée.

Enfin, mettez votre moto sur béquilles centrales afin d’éviter que les pneus soient trop longtemps au contact du sol et se déforment avec le temps. Au besoin, gonflez-les avant le stockage de votre moto pour l’hiver.